Cette méthode consiste à observer les cartes : la façon dont elles sont regroupées à certains endroits du sabot, suivre le mélange des cartes lorsque le sabot est vide. Ceci permet de déterminer si le prochain paquet de cartes du sabot contient plus ou moins de figures...

L’observation du mélange des cartes (ou brassage des cartes) est une méthode peu traditionnelle dont vous n’entendrez pas souvent parler. Il s’agit d’une méthode peu connue et sur laquelle vous ne trouverez pas beaucoup d’informations, cette technique étant avancée et plutôt difficile à maîtriser. En anglais, les termes utilisés sont "Shuffle tracking", "Ace sequencing" et "Card steering".

Le principe général consiste à trouver et à suivre les séquences simples de bûches, de façon que vous puissiez déterminer que telle partie du sabot contient plus de figures que telle autre. Il s’agit d’observer la façon dont les cartes jouées sont placées dans la défausse. Comme expliqué dans les pages de comptage des cartes, les bûches avantagent le joueur par rapport au casino.

Qu’est-ce qu’un bon mélange de cartes ?

Pour être vraiment mélangées, les cartes devraient être mélangées plus de 40 fois par le croupier ! Ce qui n’arrive évidement jamais. Les cartes ne sont donc jamais bien mélangées, des séquences de cartes vont réapparaître, des buches ou des séquences de cartes vont s’accumuler à divers endroits du sabot.

Quand est-ce que le sabot est remélangé ?

Le croupier insère dans le sabot une carte de coupe (cut card) en général aux trois quarts du sabot. Lorsque cette carte de coupe sort, il remélange le sabot. Le concept de taux de pénétration provient de là : un taux de pénétration de 50% signifie que le jeu est remélangé à la moitié, alors qu’un taux de 75% signifie qu’il est remélangé aux trois quarts.

Comment fonctionne l’observation du mélange des cartes (en anglais : Shuffle Tracking)

Lorsque vous jouez sur un nouveau sabot, notez mentalement le flux des cartes en divisant le talon en sections égales et essayez de repérer les sections qui ont un gros pourcentages d’As et de figures, puis observez comment les cartes sont mises dans la défausse.

Observez comment le donneur mélange les cartes. Gardez en vue les amoncellements de cartes hautes (ou basses), et où est-ce qu’ils réapparaîtront dans le prochain talon. Lorsque vous jouez le prochain talon, augmentez vos mises lorsque le donneur atteint les sections ayant beaucoup de cartes hautes, et diminuez vos mises autrement.

Attention : il s’agit d’une méthode avancée !

Bien que notre article puisse laisser croire qu’il s’agit d’une méthode simple, cette méthode demeure l’une des techniques d’avantage les plus complexes qui existent au blakcjack. Mal utilisée, cette méthode peut à elle seule ruiner un joueur bien financé !

Contremesures des casinos

Cette technique, en plus d’être difficile à maîtriser, est inutile dans les casinos utilisant des mélangeurs automatiques, ou des défausses doubles. Dans tous les cas, si le casino utilise un mélangeur automatique, le compteur de carte ne jouera pas à cette table : et vous ne devriez pas non plus !