Cette méthode n’exige pas vraiment de calculs, de mémoire ni d’efforts : c’est la méthode parfaite pour les joueurs occasionnels qui ne veulent pas consacrer du temps à l’apprentissage d’une méthode de comptage.

Un tiers des cartes sont des buches

Sachant cela, il est assez facile d’évaluer le jeu, à savoir si beaucoup de bûches (=cartes de valeur de 10, cf le glossaire du blackjack) sont passées ou non et miser en conséquence. Observez quelles cartes sont tirées, et si vous observez au bout de quelques tours que peu de figures ou d’As ont été tirés du talon, vous risquez d’avoir une main favorable. Il est donc judicieux d’augmenter votre mise.

Le principe consiste à guetter les extrêmes. Le manque ou l’abondance de cartes dites fortes est normalement facile à remarquer. Ce genre d’observation doit être systématique pour s’avérer efficace.

Cet article est mis aux archives car ne correponds pas aux critères de qualité de guide-blackjack.com