Si la première carte du croupier est un As, le joueur peut prendre une assurance avant que le croupier ne se distribue sa seconde carte (ou vérifie sa carte cachée dans le cas du blackjack américain).

Le joueur qui souhaite prendre une assurance peut miser jusque la moitié de son pari original. La mise de l’assurance est placée séparément sur une portion spécifique de la table de blackjack, qui en général a cette inscription : “L’assurance paie 2:1” (Insurance pays 2:1).

Le joueur qui prend l’assurance parie que la seconde carte du croupier a une valeur de 10, soit un 10, un Valet, une Dame ou un Roi. La carte ouverte du croupier étant un As, cela veut dire que le joueur parie que le croupier recevra un blackjack ’naturel’, c’est à dire 21 en deux cartes. Le joueur récupère le double de ce qu’il mise au nom de l’assurance.

Exemple : Le joueur mise 10 euros, les cartes sont distribuées, la main du joueur est 19, et le croupier a un As. Le joueur prends l’assurance en misant 5 euros supplémentaires. Le croupier distribue les cartes aux joueurs puis se distribue sa seconde carte et obtient un blackjack. Le joueur perds les 10 euros de sa main, mais gagne son pari d’assurance, donc le joueur reçoit 2:1 de son assurance de 5 euros soit 10 euros (en plus des 5 euros qui lui sont retournés). Notez que le joueur n’a rien gagné ni perdu sur ce tour. Si le joueur a splitté ou doublé, il perd toutes ses mises supplémentaires.

Le joueur peut gagner sa mise avec sa main initiale et perdre sa mise d’assurance. Imaginons que nous avons la même situation que ci-dessus, mais que la carte cachée du croupier est un 7. Dans ce cas, le joueur perds sa mise de 5 euros d’assurance. Mais le joueur gagne (éventuellement) son pari avec sa main. Notez que le joueur fait un profit sur ce tour. Le joueur peut perdre à la fois sa mise sur sa main et sa mise d’assurance.

Evitez l’assurance si vous ne comptez pas les cartes

L’assurance est un mauvais pari pour le joueur qui n’a ni connaissance ni estimation (via le comptage de cartes) de la carte cachée/seconde carte du croupier car l’assurance a un effet négatif sur les chances du joueur.

Pour les compteurs de cartes : si le TC est à +3 ou mieux, on prend systématiquement l’assurance contre un As, peu importe la main que l’on a.

Even money = assurance

L’assurance paie toujours 2:1, alors que les probabilités du croupier d’avoir un blackjack sont très proches de 9:4 (2,25:1) selon le nombre de jeux de cartes utilisés. Même pour le joueur à qui on a distribué un blackjack naturel (un 21 en deux cartes), il est peu avisé de prendre l’assurance. Dans ce cas, le croupier demande habituellement au joueur “Même somme ?” (“even money” en anglais). Cela veut dire qu’au lieu de 3:2, le joueur accepte d’être payé 1:1. Cela revient exactement la même chose que de prendre une assurance, de perdre la mise d’assurance et d’être payé 3:2 pour le blackjack naturel. (Si le joueur avec le blackjack naturel refuse l’offre de “même somme”, et que le croupier découvre sa carte cachée pour faire un blackjack naturel aussi, il y a égalité et la mise du joueur lui est rendue).