Savoir compte les cartes n’est que la moitié du chemin à parcourir, il faut aussi tenir compte du nombre de jeux restants dans le sabot.

Pourquoi utiliser le true count / vrai compte / compte réel

Savoir compter les cartes ne suffit pas, il faut ensuite adapter ce décompte au nombre de cartes restant dans le sabot. Le principe du comptage des cartes consiste à suivre s’il y a plus ou moins de cartes fortes (dites "bûches") dans le sabot : le pourcentage de bûches sera plus élevé avec un décompte à +10 lorsqu’il reste deux jeux de cartes à jouer que lorsqu’il en reste cinq à jouer.

Le calcul du compte réel (true count / TC) est simple

Evaluez le nombre de jeux restants restant dans le sabot. Divisez simplement le compte cumulatif par le nombre de jeux de cartes qui restent à jouer.

Ainsi, si votre décompte est de +10 et qu’il reste deux jeux de cartes (52 cartes par jeu) dans le sabot, le compte réel est de 10/2 = +5.

S’il reste 5 jeux, le compte réel est de 10/5 = +2.

Comment évaluer le nombre de jeux restants ?

Pour évaluer le nombre de cartes restantes dans le sabot, vous pouvez soit l’évaluer à l’oeil, soit compter les jeux de cartes utilisés en vous basant sur le nombre de tours joués. S’il y a 6 joueurs et que chacun joue environ 3 cartes par main, c’est le tiers d’un jeu de cartes. Encore 2 tours et un jeu complet aura été utilisé. Cette méthode exige un peu plus de calcul, mais parfois les casinos réussissent à bien « dissimuler » les jeux de cartes restants.

Les écarts de mises (bet spread)

Vous vous demandez sans doute combien faut-il miser lorsque nous avons l’avantage ? C’est une question complexe qui demande à être étudiée en profondeur puisque vos mises vont grandement influer sur le capital de jeu dont vous aurez besoin ainsi que sur votre « risque de ruine » (RoR). Nous y reviendrons…

Pour l’instant, nous vous suggérons d’utiliser les écarts de mises ci-dessous afin de conserver un avantage global se situant à environ 1%. C`est l’avantage global de base généralement recherché par les professionnels lors du choix d`un casino. Nous vous demandons bien sûr de porter une attention particulière aux écarts requis pour affronter les 6 decks ! Une espérance plus grande est toujours souhaitable mais souvent difficile à réaliser si l’on veut rester sous les radars des casinos.

Note : La première augmentation de mise (2 unités) se fait généralement lorsque votre avantage atteint 0,5% où à un compte de +2 (cela peut varier selon les règles offertes). Les pénétrations indiquées ci-dessous le sont à titre indicatif et représente le % des cartes distribuées avant le battage. De moins profondes pénétrations peuvent nécessiter un plus grand écart de mises mais nous vous déconseillons de telles pénétrations.

- 1 Deck : 1-2-3 ; pénétration de 60%
- 2 Decks : 1-2-4-6 ; pénétration de 67%
- 4 Decks : 1-2-4-8-12 ; pénétration de 75%
- 6 Decks : 1-2-4-8-16 ; pénétration de 75%
- 8 Decks : 1-2-4-8-16-20 ; pénétration de 80%

Pour en savoir plus

Consultez la chronique de Monsieur G sur le vrai compte au blackjack.